Pages Navigation Menu

Devenez incollable en droit et finance

À propos

Bonjour à tous et bienvenue sur « Droit & Finance »

J’ai souhaité créer ce blog, car je connais beaucoup de personnes qui sont souvent en difficulté en cas de problèmes juridiques ou de placement d’argent. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité donner des conseils dans le domaine du droit, de la finance, du crédit immobilier, ou bien d’enquêtes.

Vous trouverez donc sur mon blog :

  • Des conseils pour choisir votre avocat ou votre comptable
  • Des astuces pour éviter les arnaques et les charlatans
  • Des dossiers d’actualités sur le droit et la finance et l’assurance
  • Des bonnes adresses
  • Et bien d’autres sujets encore

Je souhaite également que ce blog serve de plateforme communautaire, donc n’hésitez pas à venir apporter vos recommandations ou vos conseils, à partager vos bonnes et vos mauvaises expériences en droit et en finance, ou tout simplement pour donner votre avis ou émettre des suggestions sur le blog. Pour cela, n’hésitez pas à remplir le formulaire de contact ici.

Je vous souhaite une bonne visite sur www.droitfinance.fr et espère que nous pourrons partager nos connaissances et expériences.

A bientôt,

Julien Duval

Le métier de juriste d’entreprise

Posté by le Mar 16, 2018 dans Droit | 0 commentaire

Le métier de juriste d’entreprise

En droit, il existe une variété de métiers touchant à différents secteurs du droit et à tous types de clients. Aujourd’hui, parlons du métier de juriste d’entreprise. En quoi consiste ce métier ? Le juriste d’entreprise défend les intérêts de la société pour laquelle il travaille aussi bien sur le plan social que sur les plans fiscal, commercial ou stratégique. Il est là pour prévenir plus que pour réparer une situation. C’est pourquoi il est présent afin de s’assurer que la réglementation est bien respectée. Il conseille la direction en s’appuyant en permanence sur ses connaissances juridiques en la matière. Il intervient en matière de contrats, contentieux, propriété intellectuelle… Dans quels cas faire appel à un juriste d’entreprise ? Toute entreprise doit faire face en continu à des actes qui scellent la vie de la société. Pour les sécuriser, le juriste d’entreprise vérifie qu’ils correspondent bien à la législation en vigueur et qu’ils répondent strictement au droit des sociétés. Il est préférable de faire appel à ses compétences au moment de la rédaction des contrats ou actes pour qu’ils soient en conformité avec les nouvelles procédures, lois ou décrets. Le juriste est une sorte de guide qui évite à l’entreprise de faire des erreurs qui parfois sont lourdes de conséquences. Un juriste d’entreprise est donc indispensable pour toute société qui souhaite devenir...

Voir la suite

Pourquoi faire appel à un avocat en cas de divorce ?

Posté by le Mar 15, 2018 dans Droit | 0 commentaire

Pourquoi faire appel à un avocat en cas de divorce ?

Il est malheureusement possible qu’un mari et une femme décident de divorcer. Cette procédure est parfois difficile à gérer. Pendant une procédure de divorce, un avocat est obligatoire Si depuis le 1er janvier, en cas de divorce par consentement mutuel, le passage devant le juge n’est plus de mise, l’avocat est par contre obligatoire. Ce qui change essentiellement, c’est que chacune des deux parties doit avoir son propre avocat. La possibilité de prendre le même avocat n’est plus possible. Le but de l’avocat est de conseiller son client afin que ses intérêts soient préservés et c’est également à lui que revient le soin d’établir la convention de divorce. Dans le cadre des divorces plus compliqués où les époux ne trouvent pas de terrain d’entente, avoir un avocat est évidemment une nécessité. Comment l’avocat va agir lors d’un divorce ? L’avocat, au cours d’un premier rendez-vous, vous écoute et fait le bilan de la situation afin de vous conseiller sur la procédure de divorce la plus adaptée à votre cas. En fonction de votre situation personnelle, il essaye de trouver la meilleure solution dans le but de sauvegarder vos intérêts au mieux. L’avocat en divorce vous donne toutes les informations claires et précises et vous guide dans le parcours juridique qu’est le divorce. Un avocat est obligatoire pour une procédure de divorce, il saura vous conseiller et vous guider dans cette procédure parfois...

Voir la suite

Pourquoi faire appel à un expert comptable ?

Posté by le Fév 14, 2018 dans Finance | 0 commentaire

Pourquoi faire appel à un expert comptable ?

Le recours à un expert comptable offre de multiples avantages. Ce professionnel polyvalent propose en effet un accompagnement dans différents domaines. Il agit dans l’objectif de pérenniser l’entreprise et veille à la conformité de vos documents. Je vous invite à découvrir son rôle et ce qu’il vous propose en détails. Pour être accompagné dans le choix des décisions de l’entreprise Le cabinet d’expert comptable Finexcom à Montpellier peut vous aider à mettre en place les bonnes stratégies de gestion. L’expert comptable se tient à vos côtés pour vous épauler sur les questions d’ordre juridique et fiscal. Il endosse le rôle de guide et vous conseille sur les décisions les plus judicieuses à prendre. De plus, l’expert comptable vous prévient des risques encourus en fonction de la particularité de chaque situation. Je dirais donc que c’est un professionnel qui accompagne les entreprises mais aussi ceux qui exercent dans le libéral, et ce dans le cadre d’une gestion simplifiée de leurs activités. Le soutien de ce professionnel est primordial pour que vous puissiez gérer vos équipes, les embauches, les contrats… avec efficacité et sans prise de risque inutile. Pour une bonne tenue des comptes et pour gagner du temps Évidemment, l’expert comptable se charge également de la comptabilité. Ajoutez à cela que vous pouvez vous décharger des papiers administratifs en les lui confiant. Pour ma part, j’ai apprécié le gain de temps assuré dont j’ai pu bénéficier en délégant une partie de mes taches à mon expert comptable. En tant que dirigeant, vous avez d’autres priorités. Par ailleurs, vous n’avez pas à engager des dépenses élevés pour employer quelqu’un en interne car cela vous reviendrez trop cher. Un expert comptable vous fait bénéficier de plusieurs années d’expérience et d’une aisance avec la tenue de vos comptes. Vous êtes à l’abri des erreurs et vous avez la certitude que votre entreprise respecte les lois en vigueur. Il est du devoir de votre expert comptable de vous aviser des nouvelles réglementations et de veiller à ce que votre entreprise s’y conforme. Les échéances fiscales sont respectées, et  l’essor de votre entreprise est en bonne...

Voir la suite

Dans quels contextes doit t-on faire appel à un détective privé ?

Posté by le Jan 19, 2018 dans Détectives & Enquêtes | 0 commentaire

Dans quels contextes doit t-on faire appel à un détective privé ?

Vous rencontrez des problèmes dans votre divorce ? Avec un locataire ? Ou encore vous recherchez une personne en vain ? Un détective privé va vous aider. Nous allons vous donner quelques problèmes que traitent ces détectives. Rechercher une personne Vous souhaitez retrouver des proches tels que : Des parents biologiques ou adoptifs Un fils ou une fille qui ne donne plus de nouvelles depuis des mois, Un membre de votre famille comme un frère ou une sœur avec qui vous vous êtes éloignés Un amour de jeunesse que vous n’avez pas oublié Un ami ou une amie d’enfance perdue de vue Un héritier Ou alors des personnes malveillantes comme : Un locataire qui ne vous a pas payé le loyer pendant des mois et qui a disparu Une ex-femme ou un ex-mari qui ne paye plus de pension alimentaire et qui à changer d’adresse sans vous avertir Une ex-femme ou un ex-mari qui a enlevé vos enfants Un imposteur venu vous soutirer de l’argent (usurpation d’identité) Contrôler, surveiller et vous rassurez Lors d’un divorce les problèmes sont nombreux quand les deux parties ne s’entendent plus et que les enfants sont au milieu. Alors un détective privé peut intervenir pour diverses raisons : Savoir si votre conjoint ou conjointe vous trompe (adultère) et avec qui Savoir à qui votre ex confie-t-il ou confie-t-elle vos enfants (identité de sa nouvelle relation) S’assurer que vos enfants soient bien traités par l’autre partie Evaluer la pension alimentaire donnée et parfois la raison de la baisse de celle-ci Il peut également faire des enquêtes de moralité dans certains cas tels que : Un futur mariage (enquête prénuptiale) La nouvelle relation de votre ex (bonne fréquentation ou non pour vos enfants) Nombreuses sont les raisons de faire appel à un détective privé, il sera là pour vous écouter, répondre au mieux à votre demande, et vous apporter toutes les preuves dont vous aviez besoin....

Voir la suite

3 bons conseils pour se lancer dans un crédit immobilier

Posté by le Jan 19, 2018 dans Finance | 0 commentaire

3 bons conseils pour se lancer dans un crédit immobilier

C’est le grand jour vous avez décidé de sauter le pas et de demander un crédit immobilier ? Voici quelques petits conseils à savoir avant de se lancer dans la grande aventure. 1/ Surveiller votre capacité actuelle de paiement Il faut savoir qu’avant de vous accorder un prêt immobilier, les banques se renseignent au préalable. Elles regardent la stabilité de votre emploi, si vous avez des difficultés à payer votre loyer, et si vous n’êtes pas à découvert régulièrement. Ces critères sont là pour voir si vous êtes capable d’assumer votre futur prêt immobilier, ne les négligez pas. 2/ Évaluer votre capacité d’emprunt Analysez dans un premier temps votre situation financière : le montant de vos revenus et de vos charges. N’hésitez pas à utiliser un simulateur en ligne qui évaluera votre capacité d’emprunt. Vérifiez également le montant qu’il vous reste après la soustraction de votre crédit et de vos charges : cela s’appelle le « reste à vivre ». 3/ Comparer les offres pour trouver la meilleure Comparez les offres que proposent les banques, pour cela nous vous conseillons de faire appel à un courtier en crédit immobilier qui vous trouvera le meilleur taux. Ne négligez pas les autres critères à prendre en compte : les frais de dossier, le cout de l’assurance de prêt, les frais de garantie et les pénalités pour remboursement anticipé. Pensez également à cumuler les prêts aidés (prêt à taux zéro, PEL/CEL, prêt d’entreprise) pour réduire le coût de votre emprunt. Maintenant, vous avez toutes les informations nécessaires pour vous lancer dans le projet de votre...

Voir la suite

Vous êtes infirmier ? Faites appel à un cabinet d’expertise comptable

Posté by le Nov 23, 2017 dans Finance | 0 commentaire

Vous êtes infirmier ? Faites appel à un cabinet d’expertise comptable

Vous avez décidé de vous lancer dans le libéral ? La première étape de votre projet passe par le choix d’un cabinet d’expertise comptable. En tant que professionnel de la santé, il existe des réglementations spécifiques qui encadrent votre métier. Votre expérience, vos aspirations, rien ne doit être négligé pour pouvoir exercer sereinement. Se faire aider d’un comptable spécialiste des professions de santé Votre métier vous confronte à des contraintes multiples. En tant qu’infirmier exerçant en libéral, vous devez songer à votre installation. Il faut aussi anticiper votre situation financière des années à venir, un détail qui fait souvent défaut aux professionnels de la santé. Entre les tâches qui vous incombent et l’étude des zones géographiques que vous pouvez couvrir, il est évident que de lourdes charges reposent sur vous. Face à la complexité du métier, il est primordial de bénéficier d’un accompagnement de qualité. Un cabinet d’expertise comptable peut justement vous aider à mettre en place les bonnes stratégies de gestion. L’équipe ne fera pas que tenir vos comptes. Des conseils administratifs et fiscaux, une assistance sur le plan juridique et une analyse rigoureuse de votre méthode de travail vous seront garantis par votre expert comptable. Pourquoi faire appel à un comptable spécialisé ? Pour gérer vos ressources humaines Il est assez difficile d’exercer le métier d’infirmier en solo. Il vous faudra de l’aide pour recevoir les appels, vous assister dans certains soins délicats, trier les fiches… Et comme votre métier est prenant, ce n’est pas évident de gérer le personnel. Un comptable spécialisé a été formé aux contraintes du métier d’infirmier. Il possède donc les connaissances nécessaires pour gérer l’embauche de vos salariés. Il vous aide à rédiger les contrats, en tenant compte des caractéristiques propre à votre secteur, tout en veillant au respect de la législation. Votre expert comptable se tient également à vos côtés vous la gestion des ruptures de contrat. Pour améliorer votre fiscalité Votre activité est soumise aux impôts, cela va de soi. Mais saviez-vous qu’il est possible de réduire votre base imposable ? L’expert comptable spécialisé vous aide à identifier les charges que vous pouvez réduire pour éviter de payer des impôts trop élevés. De la même manière, votre comptable vous prodigue des conseils pour identifier le statut fiscal et social adéquat, minimisant ainsi les risques. Enfin, le comptable spécialisé vous fera bénéficier des niches fiscales, allégeant ainsi vos impôts en toute légalité. Pour préparer sereinement votre avenir L’expertise de votre comptable lui permet de vous conseiller dans l’achat de votre cabinet. Il vous aide à protéger vos proches ainsi que vous-même grâce à des prises de décision judicieuses. Le choix d’un associé, l’estimation de la valeur de votre patientèle ainsi que la préparation de votre retraite sont également de son ressort. Un comptable spécialisé dans le métier d’infirmier connaît les spécificités de l’activité d’un infirmier et peut donc offrir des conseils sur-mesure qui ne s’appliquent qu’à votre domaine d’activité. Il vous fait gagner du temps sur la tenue de votre comptabilité, ce qui vous offre la perspective de vous consacrer au cœur de votre métier. Alors si vous êtes vous-même dans le domaine du médical et/ou à a recherche d’un expert comptable pour infirmier http://www.panacee-expertise.fr/ , n’hésitez...

Voir la suite

Être accompagné par un avocat pour sortir du surendettement

Posté by le Sep 12, 2017 dans Finance | 0 commentaire

Être accompagné par un avocat pour sortir du surendettement

En France, la commission de surendettement est une institution qui peut être saisie par les particuliers qui font face à l’impossibilité de rembourser leurs dettes à condition que ces dernières ne soient pas d’ordre professionnel. Pour saisir cette commission, il est important de se faire accompagner par un avocat afin de veiller au bon suivi du dossier et de bénéficier d’une qualité de conseil. o Quels sont les 3 degrés de surendettement ?   Dans l’engagement de cette procédure, c’est l’avocat spécialisé en droit de la consommation  qui va déterminer votre degré de surendettement : trouver un avocat . La législation française reconnait trois cas de figure : le surendettement simple, aggravé et avec situation irrémédiablement compromise.   Dans la plus part des cas, c’est le surendettement simple qui est mis en avant : il désigne une incapacité à rembourser ses dettes personnelles. Ces dettes peuvent être par exemple des loyers impayés, des sommes dues aux impôts, etc.   Dans le cas du surendettement aggravé, on parle d’une incapacité à rembourser des dettes et d’une incapacité à assurer les dépenses du quotidien. En d’autres termes, la personne en question ne peut pas honorer ses remboursements et n’a plus aucune ressource disponible pour vivre.   Enfin, le troisième degré, qui est le surendettement aggravé et avec situation irrémédiablement compromise, implique que la commission est poussée à opter pour un rétablissement personnel puisqu’aucune autre issue n’est envisageable. En d’autres termes, les dettes personnelles sont tout simplement effacées pour que la personne surendettée puisse repartir de zéro.     o Quelle procédure suivre dans un cas de surendettement ?   La personne qui est en situation de surendettement doit respecter une procédure bien précise et faire appel à un avocat spécialisé en surendettement  pour que son dossier soit recevable. Dans un premier temps, il est nécessaire de se rapprocher de la Banque de France et d’exposer sa situation : un conseiller va recueillir les informations (raisons du surendettement, situation financière, montant des dettes, etc.).   Le dossier sera ensuite repris par un avocat en droit à la consommation pour l’instruction auprès de la commission. Après étude de la demande, cette commission va réaliser ce que l’on appelle un état d’endettement : celui-ci est établit en fonction des ressources du demandeur et du montant des dettes.   Dans un délai de trois semaines maximum, la commission va se prononcer si oui ou non le dossier est recevable, ce qui signifie qu’elle indiquera si le demandeur est considéré comme surendetté ou pas....

Voir la suite

Comment estimer le prix de vos travaux de rénovation ?

Posté by le Août 17, 2017 dans Finance | 1 commentaire

Comment estimer le prix de vos travaux de rénovation ?

Vous êtes décidé à entreprendre une rénovation. Mais la question se pose sur le budget à prévoir. Il est difficile de déterminer un chiffre précis car de nombreux facteurs sont à prendre en compte dans votre calcul. Voici donc de quoi vous aider à effectuer une estimation aussi juste que possible. Tentez de calculer un prix par mètres carrés Vous avez certainement connaissance des dimensions de votre logement. C’est un atout qui permet d’évaluer le montant approximatif des travaux. Pour un simple rafraîchissement (coup de peinture, changement des moquettes et carrelage, ajout/remplacement de petit mobilier…), il faut compter entre 100€ et 300€ du mètre carré. Tout ce qui touche à l’électricité et la plomberie est exclu, tout comme la réfection de l’isolation et des fenêtres. En rénovation complète, prévoyez entre 400€ et 1100€ par mètre carré. Cette intervention combine la rénovation simple, les modifications électriques, la refonte de la plomberie, la rénovation des pièces humides, les remplacements des fenêtres et éventuellement la modification/création de cloisons non porteuses. En rénovation lourde, il faut compter de 600€ à 1500€ par mètre carré. Les travaux incluent la modification de la structure au niveau du plancher, une rénovation complète des supports de portes et fenêtres, une destruction et/ou une modification de vos murs porteurs et tout ce qui nécessite une modification au niveau de la structure. Vous pouvez réduire les coûts en évaluant l’ordre de priorité des travaux. Songez à la fois au confort, à l’aspect esthétique et à votre sécurité. – Faites des estimations par pièce à rénover. – Faites le tour de votre logement et relevez les éléments qui requièrent une modification ou un remplacement. Cela vous permettra d’identifier les types de travaux à engager. Pour refaire vos sols, comptez : – de 30 à 40€/m² pour un sol stratifié. – de 40 à 80€/m² pour du carrelage. – de 50 à 180€/m² pour installer un nouveau parquet. – de 30 à 80€/m² pour habiller votre sol avec une moquette. Vos murs et vos plafonds vous semblent désuets ? Il est possible de les repeindre pour 25 à 40€ du mètre carré. Dans les chambres et le séjour, vous pouvez opter pour du papier peint dont le prix est généralement compris entre 30 et 60€/m². Si l’idée de tendre une toile au plafond vous séduit, prévoyez environ de 90 à 150€/m². Ne négligez pas le pouvoir de votre mobilier sur l’apparence de votre intérieur. Pour un placard sur mesure à installer dans la chambre, il faut compter près de 2 000€. Pour des placards à portes coulissantes (cuisine, salle de bains ou chambre à coucher), prévoyez une moyenne de 1 500€. Vos prises ne répondent pas aux normes ou alors elles ne sont pas assez nombreuses pour les usages que vous en faites ? Sachez qu’une nouvelle installation vous coûtera une moyenne de 100€. Par contre, si vous prévoyez juste un remplacement de vos interrupteurs et prises, comptez environ 40€. Les luminaires jouent un rôle essentiel dans votre confort visuel. Ils apportent aussi une note décorative à votre logement. La pose de nouvelles appliques revient à environ 100€. Cependant, il faudra compter près de 650€ pour tout refaire (spots encastrés, lampes à poser, plafonnier et appliques…). N’oubliez pas les éléments décoratifs. Pour le remplacement des tringles, rideaux et voilages, il vous...

Voir la suite

Actualité sur le TEG : le Taux Effectif Global

Posté by le Juin 6, 2017 dans Finance | 1 commentaire

Actualité sur le TEG : le Taux Effectif Global

Au travers de cet article, essayons d’en apprendre davantage sur le Taux Effectif Global. Qu’est-ce que le TEG ? Il s’agit du taux d’intérêt que la banque ou l’établissement de crédit fixe. Il représente la somme que vous devrez payer en sus de la somme que vous empruntez. Par exemple si vous empruntez 100 000 euros et que votre établissement prêteur fixe un TEG à 5% vous devrez rembourser 105 000 euros (100 000 euros pour le capital et 5 000 euros d’intérêts). Comment est défini le TEG ? La Banque de France fixe un taux maximal légal que les banques ne peuvent pas dépasser. Ce taux est variable d’un établissement à l’autre car au-delà du taux d’intérêt stricto sensu il comprend des frais et commissions variables voire des primes d’assurance. Le TEG doit être mentionné dans tout écrit constatant un contrat de prêt (art. L315-5 du code de la consommation). Par conséquent s’il n’est pas mentionné précisément dans votre offre de crédit celui-ci est nul. Toutefois, bien que mentionné, ce TEG peut être erroné par l’ajout ou l’omission d’un élément légal dans son calcul, dans ce cas cette erreur peut être sanctionnée par les tribunaux. La jurisprudence a beaucoup évolué sur les sanctions appropriées en cas de TEG erroné. La cour de cassation a recherché un équilibre délicat entre la protection du consommateur et la stabilité financière des contrats de crédits. Ainsi, depuis le 12 octobre 2016 la Cour de Cassation considère qu’il ne suffit pas que le TEG soit erroné pour contester son crédit mais il faut prouver un préjudice pour que le consommateur obtienne la substitution du taux d’intérêt légal (très faible actuellement : entre 0.04% et 1.01%) au taux prévu dans son contrat de prêt. Ils vous expliqueront comment valoriser au mieux votre dossier pour récupérer la somme la plus importante...

Voir la suite

Travailler à l’étranger : comment gérer sa retraite en tant qu’expatrié ?

Posté by le Avr 28, 2017 dans Droit | 0 commentaire

Travailler à l’étranger : comment gérer sa retraite en tant qu’expatrié ?

Vous faites partie des nombreuses personnes ayant décidé de travailler à l’étranger du fait des avantages, dont vous bénéficiez. Cependant si les droits à la retraite posent problème aux salariés français, c’est encore plus compliqué quand on travaille à l’étranger. En France, les employeurs ont l’obligation de verser des cotisations sociales. Celles-ci  permettent d’acquérir des droits sociaux et notamment des droits retraite issus du système de retraite par répartition. À ce titre,  Les salariés ayant cotisés percevront des pensions du régime de base (CNAV,-CARSAT) et des régimes complémentaires (AGIRC-ARRCO).  Ce dispositif  ne s’applique pas systématiquement  aux salariés exerçant à l’étranger, d’où  la nécessité de distinguer le statut  du travailleur détaché  de celui de l’expatrié. Le cas du travailleur détaché Lorsque vous partez travailler à l’étranger, et que vous avez le statut de travailleur détaché votre employeur cotise au régime de retraite français pendant la durée de votre mission, vous bénéficiez des mêmes droits que les autres Français travaillant dans le pays. Le calcul est  le même que si vous aviez passé cette période de votre carrière en France. Pour la retraite des régimes complémentaires, il en est de même. C’est à votre employeur d’accomplir les démarches nécessaires. Le statut du salarié détaché est très encadré, en effet ce statut est  déterminé pour une durée fixée  par avance et qui change suivant votre destination. Vous pouvez bénéficier de cet avantage durant deux ans (renouvelable) si vous rejoignez un pays de l’Union européenne, en Norvège, au Liechtenstein, en Suisse ou en Islande. Si vous êtes dans un autre pays, mais qu’une convention a été signée avec la France, la durée  du détachement ne peut excéder 6 ans maximum. Alors que sans convention, la durée ne peut excéder trois ans. Dans ce dernier cas, vous devez cotiser aux régimes de retraite du pays ainsi qu’auprès des caisses françaises. Le cas de l’expatrié Contrairement au salarié détaché, le salarié expatrié régime local, dépend automatiquement des caisses du pays dans lequel il travaille et suivant la destination, il profite des accords communautaires ou internationaux de protection sociale s’il y en a. Dans le cas  où il n’y a pas d’accord de sécurité sociale, il est également possible d’adhérer à la Caisse des Français à l’étranger (CFE) qui assure votre retraite comme la caisse de sécurité sociale en France et vous procure des droits à la retraite français. Vous pouvez cotiser au seul régime de base si vous le souhaitez ou cotiser au régime de base plus les régimes complémentaires cadre et non  cadre arrco agirc. Pour aller plus loin  plus http://www.eor.fr/info-retraite-expatries/retraite-salarie-expatrie/ Sachez qu’il est également possible de racheter vos cotisations auprès de la caisse nationale d’assurance vieillesse sous certaines conditions qui sont devenues depuis 2011 très onéreuses. Avant de partir travailler à l’étranger, préparer correctement votre retraite est une précaution indispensable. En effet, travailler à l’étranger change les conditions de vos droits de retraite et protection sociale (assurance santé et prévoyance invalidité) aussi bien pour vous que pour votre famille. Le cabinet Expertise Optimisation Retraites Consultants peut justement vous apporter des conseils et solutions concrètes à ce type de problématiques, tout en optimisant vos retraites à la fois sur le régime de retraite commun que celui de la CFE ou droits expatrié régime local. Ils peuvent également vous accompagner dans toutes les démarches sociales...

Voir la suite